Message du 17 mai 2020

 

« AVANCE AU LARGE ! » (Luc 5, 4)

Accompagner la sortie de confinement

Nous pouvons travailler dès maintenant à ce que le début du déconfinement se passe bien, non seulement le jour J, mais aussi pour les semaines et les mois à venir. Cela nous incite à nous soutenir dans l'acquisition approfondie des gestes barrières, de la distance physique, de l'usage des masques, de la désinfection des mains et des objets, etc. Ne nous laissons pas paralyser par la peur et faisons œuvre de responsabilité. Entraidons-nous dans l'exercice de longue haleine des vertus humaines et surnaturelles pour vivre le déconfinement telles que la bienveillance, la patience, la créativité, l’espérance, la confiance et l'abandon à Dieu, une vie relationnelle et spirituelle où l'amour pour Dieu et nos semblables devient plus concret, plus vrai, plus solidaire, plus gratuit. Autant de vertus qu'exigent de nous aussi bien cette pandémie que l'Évangile et notre foi chrétienne, et enfin la révolution écologique et sociale qui s'impose (cf. Pape François, encyclique Laudato si’ n°208).

Je pense que nous nous demandons tous : « A partir du 11 mai, que faisons-nous ? Quelles perspectives ? » En attendant les prochaines directives officielles qui pourront encore évoluer en fonction de la situation sanitaire, voici quelques indications pour notre service pastoral :

Des fêtes de retrouvailles et de résurrection

Dès que cela sera possible (Pentecôte ou 7 juin), nous aurons de nouveau l’occasion de nous rassembler le dimanche dans nos églises autour du Seigneur ! Nous vous proposerons de bénir les rameaux que vous pourrez apporter, et vous pourrez repartir avec une bougie pascale qui vous sera offerte.

Les prêtres organisent des permanences d’adoration et de confession le samedi 30 mai et le samedi 6 juin de 15h à 17h00 dans les églises de Gevrey, L’Etang et Gilly.

Comme lieux de célébration pour les messes dominicales pour les trois mois à venir, nous privilégions les églises principales, c’est-à-dire Gevrey, L’Etang et Gilly. Les messes du samedi soir dans les églises plus petites sont ouvertes aux habitants du village seulement. Une équipe, mise en place dans chaque paroisse, sera chargée de la bonne organisation et application pour tout ce qui concerne les règles sanitaires.

Vous êtes viticulteur, agriculteur, éleveur, maraîcher, apiculteur, ... vous souhaitez faire bénir votre exploitation, vos cultures,… La communauté paroissiale vous invite à la bénédiction des Rogations, en plein air à 18h30, le 1er juin à Fixey, le 2 juin à L’Etang-Vergy et le 3 juin à Morey-Saint-Denis.Apporter si possible un petit pot de terre de vos vignes ou de vos cultures pour être béni au cours de la prière.

Des messes en mémoire des défunts qui nous ont quittés pendant le confinement seront célébrées dans les semaines et mois à venir. Leurs funérailles pendant le confinement n’ont pu être célébrées que dans la stricte intimité. Chaque famille concernée va recevoir une lettre pour convenir d’une date de messe et y inviter proches et amis.

Les prêtres peuvent se déplacer pour proposer la bénédiction pascale des maisons.

Catéchèse et sacrements

Catéchisme et aumônerie : les écoles rouvrant progressivement à partir du 11 mai, chaque catéchiste voit avec les familles de quelle manière une reprise est possible.

La célébration du sacrement de la Confirmation des enfants sur notre Doyenné ainsi que celle de quelques adultes est reportée au samedi 10 octobre 2020 à 18h à Nuits. C’est Mgr Minnerath qui viendra la célébrer. Les dates de préparation (dont la journée de retraite) seront communiquées dès que possible.

Les célébrations de la première messe de communion sont reportées le 28 juin à 10h30 à Gilly et le 5 juillet à 11h à Gevrey pour nous donner le temps de préparer les enfants et de célébrer les sacrements dans des conditions dignes et sûres.

Profession de Foi : la retraite, prévue du 8 au 10 mai, est reportée à la fin du mois d’août avant la rentrée scolaire. La Messe de Profession de Foi sera célébrée dimanche 4 octobre.

La célébration des baptêmes et mariages ne sont actuellement pas possible, au moins jusqu’à la Pentecôte. Certains ont choisi de reporter la célébration en 2021. Pour les autres, nous espérons que les dates souhaitées soient honorées dans les meilleures conditions.

Aide spirituelle et matérielle

La situation économique de certaines familles et des différents circuits d’aide s'aggrave. Les difficultés présentes nous invitent à vivre une grande solidarité. L’association « La Passerelle » recherche des dons en nature ou en chèque (informations sur le site de la paroisse de Gevrey). S’il y avait, pour vous ou d’autres personnes, des situations d’urgence pour lesquelles il serait nécessaire d’intervenir rapidement, merci de vous adresser à la paroisse. Les conseils économiques de nos paroisses essaieront de trouver des solutions.

En ces jours, nous avons expérimenté que la prière est capable de nous faire vivre et de nous sentir en communion fraternelle entre nous et avec le Seigneur, même au-delà de la présence physique. Nous portons dans notre prière les personnes les plus exposées, en particulier les résidents des maisons de retraite, les communautés d'accueil des personnes handicapées et les personnes sans domicile fixe.           

« L'espérance ne déçoit pas, car l'amour de Dieu s'est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit qui nous a été donné ». (Rom 5.5)

Père Louis de Raynal

Message du 19 mars 2020

Message du 26 avril 2020

Actualités de la paroisse

Maurice THINEY à Chamboeuf

Maurice THINEY

Un grand explorateur à

CHAMBOEUF

Mercredi 24 octobre 2018

20h film conférence expo

Au profit de la restauration du clocher de l’église

Rens. : 07.81.42.06.73

Messe d'action de grâce pour les fruits de la terre : dimanche 14 octobre 2018

SAM 2556

Bénédiction des cartables : dimanche 23 septembre 2018

Les messes de rentrée pour les familles ont été célébrées le dimanche 23 septembre dans les paroisses de Gevrey-Chambertin, Gilly-les-Cîteaux et L'Etang-Vergy. Avant l'envoi des catéchistes, les prêtres ont béni les cartables des écoliers. Le p. Louis de Raynal revient sur cette cérémonie peu commune.

Bénir les cartables, est-ce une première pour votre paroisse ?

« C’est la troisième fois que nous faisons cette bénédiction à la paroisse. Les enfants viennent à la messe avec leurs cartables, certains pesant assez lourds ! Déposer son cartable c’est confier son année, son travail, ses joies et ses difficultés au Seigneur. C’est lui demander de nous aider. A la fin de la messe, bénédiction des enfants avec leurs cartables qui soudain semblaient plus légers ! Beaucoup plus qu’un "grigri", cette bénédiction est une grâce de l’Esprit Saint dont les fruits sont la force, la paix et la confiance. »

Pourquoi bénir un cartable ?

« Parce qu’ils représentent une part importante de la vie des enfants, jeunes, étudiants… Ils sont le symbole du travail qu’ils doivent accomplir pour devenir adultes. Or, tout doit être pour l’enfant, comme pour tout homme, une occasion de sanctification. Jésus l’a Lui-même vécu, au temps de son enfance. Nous aurions beaucoup à recevoir également des exemples de nombreux saints, Dominique Savio et tant d’autres. On peut faire beaucoup de choses avec un cartable et surtout avec ce qu’il contient : le meilleur (chercher la vérité, apprendre le goût de l’effort, avoir le désir de progresser) comme le moins bon (tomber dans la paresse, être jaloux du succès des autres, s’enorgueillir de ses réussites). En d’autres termes, le cartable peut être l’instrument d’un combat spirituel. La bénédiction veut nous aider à la mener avec foi et avec courage, et à en sortir vainqueur. »

Quelques anecdotes sur cette bénédiction de cartables ?

« Capucine est venue avec quatre sacs : sac de classe, sac de sport, sac de musique et sac de caté ! Amandine, elle, a laissé son cartable à la maison, il pesait 15 kg ! »

Propos reccueillis par Nicolas ROUILLARD