Annonces Paroissiales de Gevrey et Gilly

CRISE SANITAIRE

En ces temps troublés par la peur, les souffrances, les injustices, le coronavirus, … ne nous laissons pas contaminer par la peur. Voici quelques messages nous invitant à la prudence mais aussi à la confiance en Dieu :

« On n'arrête pas le virus avec la panique mais avec l’intelligence. » Appliquons les règles de prudence recommandées.

« Laissons-nous contaminer par la joie… Faisons notre carême avec ce qui se présente, là on ne choisit rien. Prions les uns avec les autres avec beaucoup d’abandon et de confiance en Dieu. » Une paroissienne

Le Sanctuaire de Lourdes propose une neuvaine de prière pour le monde du 17 au 25 mars.Pendant cette neuvaine, on pourra s’associer à la prière du chapelet récitée chaque jour à la grotte à 15h30. Une prière qui pourra aussi être récitée est l’antienne mariale « Sub tuum praesidium ». Il s’agit de la plus ancienne prière adressée à la Vierge Marie (IIIe siècle) pour gagner son intercession dans les moments difficiles :

« Sous l'abri de ta miséricorde, nous nous réfugions,

Sainte Mère de Dieu. Ne méprise pas nos prières

quand nous sommes dans l'épreuve, mais de tous les dangers délivre-nous toujours, Vierge glorieuse et bénie. »

Actualités de la paroisse

Maurice THINEY à Chamboeuf

Maurice THINEY

Un grand explorateur à

CHAMBOEUF

Mercredi 24 octobre 2018

20h film conférence expo

Au profit de la restauration du clocher de l’église

Rens. : 07.81.42.06.73

Messe d'action de grâce pour les fruits de la terre : dimanche 14 octobre 2018

SAM 2556

Bénédiction des cartables : dimanche 23 septembre 2018

Les messes de rentrée pour les familles ont été célébrées le dimanche 23 septembre dans les paroisses de Gevrey-Chambertin, Gilly-les-Cîteaux et L'Etang-Vergy. Avant l'envoi des catéchistes, les prêtres ont béni les cartables des écoliers. Le p. Louis de Raynal revient sur cette cérémonie peu commune.

Bénir les cartables, est-ce une première pour votre paroisse ?

« C’est la troisième fois que nous faisons cette bénédiction à la paroisse. Les enfants viennent à la messe avec leurs cartables, certains pesant assez lourds ! Déposer son cartable c’est confier son année, son travail, ses joies et ses difficultés au Seigneur. C’est lui demander de nous aider. A la fin de la messe, bénédiction des enfants avec leurs cartables qui soudain semblaient plus légers ! Beaucoup plus qu’un "grigri", cette bénédiction est une grâce de l’Esprit Saint dont les fruits sont la force, la paix et la confiance. »

Pourquoi bénir un cartable ?

« Parce qu’ils représentent une part importante de la vie des enfants, jeunes, étudiants… Ils sont le symbole du travail qu’ils doivent accomplir pour devenir adultes. Or, tout doit être pour l’enfant, comme pour tout homme, une occasion de sanctification. Jésus l’a Lui-même vécu, au temps de son enfance. Nous aurions beaucoup à recevoir également des exemples de nombreux saints, Dominique Savio et tant d’autres. On peut faire beaucoup de choses avec un cartable et surtout avec ce qu’il contient : le meilleur (chercher la vérité, apprendre le goût de l’effort, avoir le désir de progresser) comme le moins bon (tomber dans la paresse, être jaloux du succès des autres, s’enorgueillir de ses réussites). En d’autres termes, le cartable peut être l’instrument d’un combat spirituel. La bénédiction veut nous aider à la mener avec foi et avec courage, et à en sortir vainqueur. »

Quelques anecdotes sur cette bénédiction de cartables ?

« Capucine est venue avec quatre sacs : sac de classe, sac de sport, sac de musique et sac de caté ! Amandine, elle, a laissé son cartable à la maison, il pesait 15 kg ! »

Propos reccueillis par Nicolas ROUILLARD